Résilience, quand la vie continue: les blessés aux cicatrices d’or…

Mis à jour : 5 oct. 2019

Rassembler les morceaux de nous-mêmes, de nos relations, de nos vies que l’on pensait brisées et faire de nos cicatrices de véritables parures d’or…


Face à un évènement traumatique nous pouvons nous effondrer, rester à terre, mais aussi nous relever, survivre, et même vivre, encore plus fort. Boris Cyrulnik parle ainsi de nos « merveilleux malheurs ». La résilience, c’est cela, continuer à vivre, malgré les événements traumatiques et même grâce à eux, riches d’eux… c’est là, l’esprit du Kintsugi, un art ancestral japonais de réparation des objets... et une superbe philosophie de vie.



L’esprit du kintsugi considère que lorsqu’un objet précieux se brise, il faut soigneusement le réparer, tout en actant symboliquement de cette réparation...


Ainsi plutôt que de détourner les yeux de la fêlure, le kintsugi invite à l'orner, la parer, la sublimer, puisqu’elle est désormais partie prenante de l’identité de l’objet.

Les maîtres Kintsugi utilisent pour cela une colle qui rejointe minutieusement les morceaux, et qu'ils recouvrent ensuite finement d’une précieuse laque à base d'or.


On obtient alors des objets réparés tout aussi précieux que ceux qui ne se sont pas cassés, et dont les fines cicatrices en or rehaussent la beauté et racontent un chapitre de leur histoire, et de celle de leur propriétaire.


" Ils ont recollé les morceaux de leurs vies brisées : ils ont pleuré, ils ont travaillé à ne plus trop pleurer, puis à aimer à nouveau la vie et les humains... et peu à peu leurs cicatrices se sont recouvertes de l’or de la bienveillance et de la sagesse, d’une certaine sagesse, celle que l’on retrouve souvent chez celles et ceux qui ont traversé un bout d’enfer."

Christophe André


Une pensées très émue pour toutes les femmes, les hommes, les enfants, en situation de handicap ou de maladie, les « cabossés de la vie » que j’ai eu l’honneur d’accompagner sur un bout de leur chemin depuis 10 ans. Tous m’ont montré que les fracas de la vie, un terrible accident de voiture, une agression, le handicap, le deuil, tout cela, accompagné et soutenu peut devenir un terreau d’éveil et permettre à la vie de renaitre encore et encore.


Petits ou grands fracas de la vie, nous sommes tous des humains Kintsugi.



www.therapeute-sexologue.com

Sources:

Christophe André, blogspot-psychoactif

Boris Cyrulnik, Merveilleux Malheurs












34 vues

Annelise GUINET

Cabinet principal VILLEURBANNE

118 rue Dedieu 69100 Villeurbanne

Tel: 06.22.56.11.17

NOTE IMPORTANTE:

Compte tenu de la forte demande et afin d'assurer un suivi de qualité pour chacun.e,

je ne prends plus de nouveau suivi .
Je vous invite à me recontacter ultérieurement pour prendre rdv lorsque de nouveaux créneaux seront disponibles.

Chaleureusement, Annelise

L'agenda des ateliers collectifs

© Thérapeute & sexologue