Tous manipulateurs ? Sortir du triangle dramatique

Dernière mise à jour : mars 5

Le triangle de Karpman ou Triangle dramatique, est un schéma relationnel inconscient mettant en scène trois "rôles" : la Victime*, le Sauveur et le Bourreau.

Dans notre quotidien, sans même le savoir, nous participons bien souvent tou.te.s à la construction de ce jeu relationnel.


Le principe : en nous glissant dans un rôle, nous incitons notre partenaire à endosser le rôle complémentaire. Par exemple, en me mettant en position de Victime, inconsciemment j’incite mon partenaire à se mettre en position de Bourreau ou de Sauveur sans même qu'il ne s'en rende compte … Il y a donc là une forme de manipulation inconsciente dans la relation.


Les rôles ne sont pas figés et nous passons très facilement de la Victime au Bourreau ou au Sauveur, et ce parfois en quelques secondes.

Repérer les rôles et ce que nous tentons maladroitement de faire à travers eux :


Chacun des rôles est en fait une tentative maladroite et désespérée d’obtenir de l’attention ou de se cacher par peur d’être rejeté.e…



Le Bourreau :

>> Juge, contrôle, blâme, domine, critique …

L’intention cachée : canaliser ses peurs à travers le contrôle, cacher sa vulnérabilité


La Victime :

>> Apitoie les autres, se déresponsabilise, "c'est pas ma faute, c'est leur faute !", appel au secours, utilise « le oui mais » quand on lui propose une solution, car pour rester Victime il ne faut pas de solution…

L’intention cachée : obtenir l’attention d’autrui, trouver quelqu’un pour faire à notre place par manque de confiance en nous, exprimer notre sentiment d'impuissance


Le Sauveur :

>> Vole au secours (même non demandé), infantilise, déresponsabilise la Victime, se rend indispensable, se sacrifie.

L’intention cachée : obtenir de la reconnaissance, être vu.e, faire quelque chose pour ne pas se sentir coupable, préserver l’harmonie, a généralement la croyance qu’elle/il doit faire quelque chose pour être aimé.e




Les sentiments de « scène qui se répètent » de « c’est compliqué », « c’est la faute de l’autre », ou encore « d’impuissance à sortir de la relation », constituent des signaux qui doivent vous alerter : vous êtes sans doute malgré vous en plein triangle dramatique.


Pourquoi nous enfermons nous dans ce schéma s’il est douloureux ?


  • Parce que nous n’avons tout simplement pas conscience que nous sommes enfermés dans ce schéma !

  • Parce que ce schéma nous permet d’obtenir ce que l’on veut (notre intention cachée) à court terme, jusqu’à ce qu’il ne fonctionne plus, car une personne sort du rôle associé… On cherchera alors un nouveau partenaire avec qui recréer une scénette plus ou moins similaire… jusqu’au prochain clash et ainsi de suite…

  • Parce que personne ne nous a appris à communiquer autrement